Post-vérité

Guide de survie à l’ère des fake-news

Matthew d’Ancona

Bienvenue dans un monde où l’art du mensonge ébranle les fondations mêmes de la démocratie. Bienvenue dans l’ère de la post-vérité.
Le Brexit, l’élection de Donald Trump, le climato-scepticisme, les campagnes anti-vaccination, le retour de l’antisémitisme et du négationnisme… Partout dans le monde, propulsés par les réseaux sociaux et l’information en continu, les fake news, les manipulations et les délires l’emportent sur les faits avérés.
Matthew d’Ancona enquête sur cette disparition massive de la vérité comme critère fondamental du débat public, dont il raconte les étapes et analyse les sources, notamment du côté de la philosophie postmoderne française, tout en posant les jalons d’un redressement.
Comment vivre encore ensemble, quand on n’est même plus d’accord sur la réalité ? Le retour du vrai est une urgence vitale. Voici quelques pistes pour y parvenir.

Post-vérité

Éditions Plein Jour

« Comment se décline et se vit la notion anglo-saxonne de « post-vérité » dans la France de Foucault, de Derrida, de Sartre ou de Badiou, autant d’intellectuels français qui ont porté une vision critique de la vérité comme construction sociale et intellectuelle, voire comme outil de domination ? »

Le Monde, Samuel Laurent

« Dans son dernier ouvrage qui vient d’être traduit en français, il explore l’avènement de l’ère de la post-vérité, un néologisme sacré « mot de l’année » en 2016 par le dictionnaire anglais d’Oxford qui le définit ainsi : « Qui fait référence à des circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’influence pour modeler l’opinion publique que les appels à l’émotion et aux opinions personnelles. »

L’Opinion, Raphaël Proust

« À travers un petit essai stimulant, il s’interroge sur le naufrage de la valeur vérité à l’ère des réseaux sociaux et des chaînes d’info. »

Le Figaro Magazine, Éléonore de Noüel