Passeport pour l’utopie

Micronations, un inventaire

Graziano Graziani

Les micronations sont des États auto-proclamés, dont la taille varie des quelques mètres carrés de la chambre d’un adolescent dans une banlieue américaine au quartier d’une ville, d’une bande de terre entre deux rivières à une île apparue un matin et retournée dans les eaux quelques jours plus tard. Toutes en commun d’avoir jailli dans l’esprit de gens en quête de liberté qui, à partir d’un territoire, ont désiré s’affranchir des lois en créant les leurs – leur constitution, leur monnaie, leur site Internet, où vous pouvez vous faire naturaliser. Les raisons qui les y ont poussés sont très diverses : l’idéalisme, la politique, l’art, l’écologie, l’évasion fiscale, ou la farce.

Cet inventaire offre une recension exhaustive des micronations en exercice. En faisant le récit, pour chacune d’elles, de sa création et de son évolution, Graziano Graziani offre un précis des aspirations humaines à l’invention et à la liberté.

Graziano Graziani est journaliste en Italie, entre autres pour la RAI, et critique de théâtre.

Éditions Plein Jour

« Le concept de micronations, qui concerne des pays minuscules non reconnus comme États, n’inclut pas que des territoires géographiques. Dans son inventaire, l’auteur a choisi des entités qui offrent une extension de territoire, si microscopique soit-il, ou qui la réclament, mais aussi des projets artistiques. »

Libération, Frédérique Roussel

« Interview de Graziano Graziani  »

Géo, Cyril Guinet

« Qui n’a jamais songé, après avoir reçu son avis d’imposition, à faire sécession ? Plus généralement, qui peut jurer qu’il ne s’est jamais rêvé monarque d’un royaume personnel, libre de prendre tous les décrets qui lui plaisent, parlant d’égal à égal avec les chefs d’Etats du monde ? »

L’Opinion, Bernard Quiriny

« Petit pays, je t’aime beaucoup, interview »

Babelio, Nicolas Hecht

« Souvent minuscules, parfois imaginaires, tolérées ou ignorées, ces micronations sont ici recensées avec le plus grand sérieux. »

Le Figaro.fr, Jean-Christophe Buisson

« Cet inventaire à la Prévert des micronations est un délice. »

L’Alsace, Jacques Lindecker
I
RFI

« Reportage culture », Isabelle Chenu

« Et si vous fondiez votre propre État, dont vous seriez le souverain à vie ? Le journaliste Graziano Graziani a établi l’inventaire des micronations, ces minuscules États improbables qui surgissent comme autant de défis à l’ordre juridique mondial. »

Trois Couleurs, Bernard Quiriny

« Dans un livre très sérieux, Graziano Graziani recense ces micronations un peu bizarres, plus ou moins réelles, plus ou moins reconnues, souvent loufoques et provisoires. On est au carrefour de l’histoire, de la géographie, de la politique et de la psychiatrie, et ce n’est pas désagréable. »

Le Figaro Magazine, Jean-Christophe Buisson