Les Trois Malla-moulgars

Walter de la Mare

Voilà bien des années, le sage Souilem a entrepris de retrouver les Vallées de Tishnar, sur lesquelles règne son frère, le prince Assassimmon. Ses fils, les trois singes-rois nommés Pousse, Coude et Ned, après avoir perdu leur foyer, n’ont d’autre choix que de partir à sa recherche. Aidés d’une amulette magique, la fameuse Pierreveilleuse léguée par leur défunte mère, ils vont se lancer dans une quête épique, qui les mènera « loin, très loin, par-delà jungle et rivière, fleuve et marécages, vers les monts Arakkaboa ». Dans cette vaste Munza d’arbres et de lianes, les rencontres seront nombreuses et le chemin semé d’embûches… et le moindre faux-pas risque bien leur coûter cher.

En 1910, le Britannique Walter de la Mare imagine un univers d’une richesse rare en écrivant Les Trois Malla-moulgars. D’abord pensé pour la jeunesse, ce roman de fantasy animalière marque plusieurs générations de lecteurs, de tous âges et de tous horizons, tant la quête des trois singes est singulière. Jalon manquant entre Le Livre de la jungle de Kipling et Le Hobbit de Tolkien, ce titre sert d’inspiration à de nombreux auteurs, à l’instar de Robert Silverberg et  J. R. R. Tolkien.

Couverture Les Trois Malla-moulgars

Éditions Callidor