Le Brassard

Alexandre Villaplane, Capitaine des Bleus et officier nazi

Luc Briand

Sélections Prix Sport Scriptum 2022
Sélection Prix Jules Rimet 2022

Le football des années 1920 a un nom : celui d’Alexandre Villaplane, un gamin des quartiers populaires d’Alger que l’« amateurisme marron », le faux amateurisme, a happé et conduit vers la gloire en métropole. Shooteur de classe, inventeur de gestes techniques audacieux, le jeune joueur régale le public français, qui se masse bientôt dans les stades pour le voir évoluer avec les plus grands clubs du moment, puis dans l’équipe de France dont, en 1930, il devient capitaine lors de la première Coupe du monde de l’histoire.
Après cette consécration vient la dérive d’un homme seul et avide d’argent vers les bas-fonds et les trafics minables. Puis la chute et l’ignominie lorsque, pendant l’Occupation, il rejoint la Gestapo française de la rue Lauriston. Devenu allemand, il achève son parcours comme officier nazi, traître et tortionnaire de ses anciens compatriotes. Il sera exécuté à la Libération.
Alexandre Villaplane est la légende noire du football français.
Couverture Le Brassard

Éditions Plein Jour

« De cette trajectoire sulfureuse, le magistrat Luc Briand tire un livre passionnant. »

Le Monde, Christine Rousseau

« Un récit biographique exemplaire. »

Le Figaro Magazine, Jean-Christophe Buisson

« French footballer led killer squad for Nazis. »

The Times, Adam Sage

« Un récit passionnant. »

Télé 2 semaines, Corinne Calmet

« Derrière un style qui pourrait faire croire à la biographie romancée et qui rend la lecture très agréable, l’auteur démontre une réelle maîtrise de l’archive. Luc Briand repose en effet son récit sur des sources variées qu’il sait confronter avec talent les unes aux autres et le lecteur, y compris le plus initié à ce type d’exercice, ne peut être qu’impressionné par le remarquable travail documentaire nécessaire pour comprendre qui était Alexandre Villaplane. »

Revue Alarmer, François da Rocha Carneiro

« La vie d’Alexandre Villaplane, de l’invention du football populaire dans les années 1930 à la Gestapo française. »

Actualitté, Lolita Francoeur
I
RMC Sport

« Afterfoot », Gilbert Brisbois

« Alexandre Villaplane, le retour du maudit. »

L’Équipe, Vincent Hubé

« Un livre passionnant. »

Sud Oeust, Frédéric Laharie

« Un nouveau livre s’intéresse au parcours du premier capitaine de l’équipe de France, devenu proche des nazis. »

Sud Ouest, Hervé Chassain

« Luc Briand mène l’enquête sur ce personnage improbable dans un livre à deux volets, exploration des grandes heures héroïques du foot amateur d’un côté, plongée dans les coulisses de l’Occupation allemande de l’autre. »

Trois couleurs, Bernard Quiriny