Hors classe. Un traité d’immaturité

Gilles Sebhan

On ne devient jamais adulte. Mais, au contact des adolescents, à travers leur immaturité, leur fantaisie et leur pouvoir de contestation, il est possible de se construire et d’ouvrir les yeux sur une société qui nous enferme dans des rôles.
Gilles Sebhan raconte sa vie de professeur depuis la marge, avec un mélange de stupeur et d’affection. Il en fait le récit comme d’une aventure expérimentale qui n’est pas de tout repos, mais qui peut nous permettre d’accéder aux énigmes du monde contemporain, plein du bruit des réseaux sociaux et de la fureur des apprentis djihadistes. Et si le livre est dédié aux jeunes cancres sans sommeil, c’est sans doute qu’ils détiennent sans le savoir une vérité sur les enfants que nous étions et les adultes que nous croyons être devenus.

Couverture Hors classe

Éditions Plein Jour

« À travers son expérience se dessine un état des lieux accablant de notre Éducation nationale, dont les maux vont jusqu’au terrorisme, le déclencheur de Hors classe ayant été l’assassinat de Samuel Paty. Tout ici sonne juste, sans pathos. »

LH Le mag, Jean-Claude Perrier