Chronique d’un amour

Julien Tribotté

Il y a quelques années, Julien Tribotté rencontre dans les rues de Baltimore Alex, une Américaine atypique qui a du poil aux jambes. Naissance d’un amour qui, comme une maladie chronique, va affecter durablement son corps, ses pensées, ses désirs. Au contact de son énergie solaire qui le bouleverse, le transforme, il écrit. Pendant deux ans. Entre la France et les États-Unis.

La forme du journal mène à la sincérité. Mais que signifie être sincère quand on décrit sa relation amoureuse ? Comment, par exemple, parler de sexe avec justesse ? En restant au plus près des sensations et des émotions vécues, cette chronique, qui ne refuse rien à l’érotisme, affronte le paradoxe de l’amour : à la fois terriblement trivial et sublime.

Couverture Chronique d'un amour

Éditions Anne Carrière

I
Fréquence protestante

« Anachroniques », Clémence Pouletty, à partir de 31’30

« Recourant tour à tour au journal, au roman et à la poésie, l’auteur interroge en creux l’un des présupposés du lyrisme : il faudrait souffrir pour savoir écrire. »

Blog Organiste, Maxime Lerolle

« Chronique d’un amour est un journal intime, gage de sincérité, là où intérieurement, profondément, sexualité et sentiments sont inséparables, où du corps, du cul, naissent des merveilles à deux, où le trivial se transmute en parfait épanouissement, où faire l’amour n’est pas seulement baiser. »

Blog Encres vagabondes, Michel Lansade

« Une belle découverte sur l’amour qui nous transforme, nous élève, nous fait grandir. »

Blog Cultur’elle, Caroline Doudet

« Un livre dont la poésie et la liberté d’expression nous émeut. »

Radio Dunes, Michel Gardère