Black-Out

Les Disparues de South-Central

Cécile Delarue

Los Angeles, années 1980. Le crack a envahi les rues de South Central, un quartier noir, le plus pauvre de la ville. Cinq ou six tueurs en série sévissent en même temps sur ce territoire abandonné de tous. Parmi eux, celui que la presse a surnommé le Grim Sleeper.
Son premier meurtre date de 1985, son dernier de 2007. On lui connaît dix-sept victimes, dix-sept femmes noires. Seules deux d’entre elles ont survécu.
Quand Cécile Delarue arrive à Los Angeles en 2010, il vient d’être arrêté. Mais c’est aux victimes qu’elle décide de s’intéresser. Elle s’immerge dans leurs vies, rencontre leurs familles, retrouve l’une des survivantes, et retrace avec elles et tous les autres protagonistes de l’affaire (policiers, magistrats, militants…) la longue traque du tueur.
Une plongée vertigineuse dans un pays en morceaux, où Noirs et Blancs, riches et pauvres vivent séparés, où la défiance ronge tous les liens.
Un univers démesuré, livré aux monstres.

Black-Out

Éditions Plein Jour

« Une enquête millimétrée. On a le sentiment de lire le calepin du lieutenant Columbo. Saisissant. »

Livres Hebdo, Laurent Lemire

« Cécile Delarue mène une réflexion passionnante sur la dimension sociopolitique de cet atroce fait divers. »

Le Monde, Macha Séry

« Le « romanquête » de Cécile Delarue devrait faire date. Un voyage en enfer dont on sort abasourdi. »

L’Obs, Claire Julliard

« Blonde et blanche, Cécile Delarue s’et aussi heurtée à la méfiance et à ce dogme inquiétant qui veut aujourd’hui qu’il faille être noire pour causer des Noirs, juive pour s’intéresser aux Juifs ou mère pour oser se pencher sur l’éducation des marmots. Elle a tenu bon. »

Le Canard enchaîné, Dominique Simonnot

« Son récit haletant, mené d’une plume nerveuse et délicate, mêle les voix des principaux protagonistes du dossier. »

Le Journal du Dimanche, Anne-Laure Barret

« Récit passionnant, aux accents de polar, Black-out raconte les disparues de South Central. »

Actualitté, Nicolas Gary

« Une lecture haletante, qui donne à réfléchir sur de nombreuses questions de société. »

Femmeactuelle.fr, Julie Destouches
TV5 Monde, « 64′, Le monde en français », Xavier Lambrechts
I
France Inter

« Affaires sensibles », Fabrice Drouelle

I
France Inter

« Babel-sur-Seine », Giulia Foïs

I
RTL

« L’Heure du crime », Jacques Pradel